Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Olivier, pourquoi un titre si ésotérique?

Je dois vous avouer que pendant des années, en fait la grande majorité de ma vie, j’ai pensé que tout ce qui était relâchement ou lâcher-prise était non seulement une perte de temps, mais en fait un signe de paresse et de faiblesse.

Pensez-y.

 Je me disais si je veux atteindre mes rêves, je dois passer à l’action et non pas juste rester chez moi en position du lotus à méditer.

Mais, mon opinion a changé depuis. Considérez l’idée suivante : si vous ressentez des émotions négatives, que pouvez-vous faire?

Il y a au moins 3 choses que vous pouvez faire. Un, refouler vos émotions négatives.


Pour tous ceux et celles qui l’ont essayé, vous savez que c'est une mauvaise idée, car le stress que cela engendre se manifeste toujours de façon négative, par exemple par des migraines, de l’insomnie ou des troubles digestifs.


Deuxième possibilité, exprimez ces émotions. Ici, c’est une option positive et même productive.

Vous pouvez exprimer vos émotions en parlant à quelqu’un, en faisant de l’art ou par exemple en faisant du sport.

Mais, il y a une troisième option que peu de gens connaissent et c’est le relâchement ou le lâcher-prise.

Et, c’est là que les « miracles » peuvent se manifester parce que je crois que c'est le mécanisme naturel par lequel les humains se débarrassent de leurs émotions négatives. Pensez à un enfant par exemple. Il peut rire quelques instants, s’enfarger, tomber et alors commencer à pleurer.

Et pendant quelques secondes, ce sera la fin du monde. Mais tout aussi rapidement qu’il s’est blessé, il peut rapidement changer de contexte et se remettre à rire aux éclats.

Comment se fait-il que les enfants soient capables de rapidement oublier leurs problèmes et que nous, les adultes, restons pris avec nos problèmes pendant des heures, des jours et parfois même des mois?

 Bien je crois que les enfants sont encore assez « purs » pour se rappeler qu’ils ont la capacité de simplement relâcher leurs émotions négatives.

 Vous ne verrez pas un de ces enfants aller en thérapie ou utiliser une technique de libération émotionnelle.

Le simple changement de focus ou d’attention et ils ont complètement oublié le problème qui était la fin du monde il y a de cela quelques instants.

Bien à vous,

Olivier Magnan

Tag(s) : #Astuces, #Bien-être, #Emotions, #JOIE, #Liberté, #Méditation, #Zen, #pensées positives
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :