Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D’après vous, qui sont les fous ?

Chers amis,

Avant hier, quand je vous ai demandé quelle était l’émotion qui vous paralysait le plus…

J’étais loin d’imaginer un tel engouement de votre part !

Vous avez été des centaines à me répondre (en seulement 48 heures !)

C’est formidable, et je voulais sincèrement vous en remercier.

Parmi d’autres émotions, vous avez évoqué la peur, l’incertitude, la colère, la solitude, l’hypersensibilité aux influences, le désespoir ou encore le souci excessif du bien-être des autres.

Et beaucoup parmi vous ont ajouté un commentaire personnel, pour me dire à quel point ces émotions négatives pouvaient affecter gravement leur vie ET leur santé.

Comme je vous comprends.

Je sais aussi avec quel mépris la médecine traditionnelle traite les patients qui évoquent leurs désordres émotionnels pour expliquer leur maladie.

« C’est dans la tête » leur répond-on avec un haussement d’épaules.

Mais c’est faux, ce n’est pas « dans la tête » !!

Les études scientifiques les plus récentes montrent exactement l’inverse. Pour n’en citer qu’une, publiée par l’Association Médicale Américaine, 75 % de nos problèmes de santé sont causés par nos émotions [1] !!!

Je m’arrête un instant car je veux être sûr que vous mesurez bien ce que cela signifie.

Cela veut dire que contrairement à tout ce que vous avez toujours entendu,

Ce n’est pas la génétique,
Ce n’est pas l’environnement,
Ce n’est pas non plus le hasard ou encore la nourriture industrielle qui nous rendent malades.

Ce sont nos émotions !

C’est-à-dire que l’angoisse, la peur, le désespoir, l’incertitude, le doute, le manque d’intérêt pour le présent etc. sont LES VERITABLES CAUSES des trois quarts des maladies.


Alors si vous êtes timide, angoissé, si vous manquez de confiance en vous, si les ruminations vous enserrent l’esprit au point parfois de l’occuper tout entier…

Si vous avez tendance à être trop gentil, trop généreux avec les autres, et trop exigeant avec vous-même, si vous ne vous êtes pas encore accepté(e) comme vous êtes…

Si certaines émotions grandissent parfois en vous comme un nénuphar dans une mare, jusqu’à prendre toute la place…


Il existe une approche de santé unique et extraordinaire pour retrouver l’harmonie émotionnelle.

Une façon de considérer les émotions et la maladie qui peut radicalement faire la différence :

La méthode des 38 fleurs du Dr Bach.

Des fleurs qui soignent,
« c’est de la folie ! »

Bach…N’est-ce pas étonnant que ce nom soit tellement associé aux compositions de génie ?!

Compositions musicales, bien sûr, avec fugues, contrepoints et toccatas d’une puissance émotionnelle si forte qu’elles aident l’homme à lever la tête vers le ciel, plein d’espoir. « Un entretien de Dieu avec lui-même juste avant la création » a dit quelqu’un à propos de la musique de Jean-Sébastien Bach.

Mais ce nom de Bach est aussi celui qui associe certaines compositions florales à un fabuleux médecin, le Dr Edward Bach, qui pensait qu’on pouvait guérir les maladies en travaillant sur les émotions qui perturbent notre équilibre intérieur.

Des fleurs qui soignent, « c’est de la folie ! » répondirent les détracteurs de son temps.

Et pourtant…

Combien de patients furent guéris par les étonnantes Fleurs du Dr Bach ?

Combien, abîmés par le stress, l’angoisse, la peur, la solitude, la colère, la dépression qui retrouvèrent la paix intérieure…et la santé !

A ses détracteurs, le Dr Bach ne disait qu’une chose : « Essayez ! Ne me croyez pas, essayez… »

Je reviendrai dans une prochaine lettre sur l’étonnant mécanisme qui pourrait – je dis bien « pourrait » – expliquer la puissance des Fleurs de Bach. Je vous parlerai de ces énergies mystérieuses qui se déploient pour littéralement…nous venir en aide.

La science, aujourd’hui, n’en est qu’à ses balbutiements pour expliquer ces questions. Mais la porte qui s’entrouvre est peut-être la plus fascinante de toutes !

En attendant je crois qu’il faut garder en tête ce conseil du Dr Bach. Après tout, où est la vraie folie : chez ceux qui se donnent toutes les chances de guérir, ou chez ceux qui refusent peut-être le remède qui les sauvera parce qu’il est trop « singulier » ?

J’ai ma réponse. Et vous, quelle est la vôtre ?

A très vite autour des Fleurs de Bach,

Gabriel Combris

Santé Nature Innovation

Tag(s) : #Bien-être, #Evolution, #Terre Happy ;-), #Emotions, #plante
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :